La maison cadre

Véritable palais de verre, béton et bois, à l’architecture plus que surprenante, Wall House au bord de l’Atlantique embrasse les limites du golf Oitavos Dune, situé dans le parc national de Sintra-Cascais au Portugal. Mais cette maison, hyper confortable, a pour vocation de n’être qu’un cadre pour la nature, mais sur 360 degrés !

À 20 minutes à l’ouest de Lisbonne, sur la côte d’Estoril, riviera portugaise, cette propriété au design minimaliste mais très audacieux a été conçue par les Portugais Marco Martínez Marinho, César Marques et José Guedes Cruz, du groupe Guedes Cruz Arquitectos. Les lignes épurées et les intérieurs élégants mais très simples concentrent l’attention sur le paysage, et ce, sur 360 degrés. Il suffit de se promener dans la maison de plus de 3 600 m2 pour découvrir tous les points de vue à travers des murs de verre. Sur l’un de ses quatre côtés, la résidence est, d’ailleurs, fermée seulement par un mur de verre qui peut être ouvert pour créer une connexion directe entre l’espace intérieur, le jardin et le terrain de golf. Même le toit est à lattes, ouvert donc visuellement. La maison est, en fait, bâtie comme une boîte ouverte, la structure rectangulaire entourant un patio. C’est ainsi que le regard peut découvrir toute la nature et jouir d’un environnement unique. Mer et campagne pénètrent les lieux de leur splendeur. Pour accentuer ce sentiment d’appartenance totale à la nature, les concepteurs ont misé sur les reflets bleus de l’eau… Double-mise orgueilleuse et étonnamment convaincante : le choix de construire deux piscines mais qui se croisent et se superposent dans l’espace ! La première piscine est au sol, sur la terrasse en bois, recouverte et qui donne sur les arbres. La piscine située en hauteur apparaît comme un pont au-dessus du patio et recouvre la section transversale de la piscine au sol. Le fond de cette piscine haute est en verre ! D’où un effet visuel bluffant et troublant : ceux qui y nagent peuvent avoir le sentiment de voler, et ceux qui les regardent d’en bas voient un ciel habité de nageurs… Les reflets se multiplient accentuant l’union parfaite de l’eau, de l’air et de la lumière… Cette piscine aérienne sert également de plafond à l’escalier circulaire du patio, en bois, avec un garde-corps en métal, qui rejoint l’étage. À cet endroit, les murs du patio sont recouverts de végétation, donnant l’impression de se trouver au cœur de la nature avec l’eau pour plafond.

Mais ce n’est pas pour autant que le confort des habitants a été oublié. Une cuisine hyper contemporaine saura séduire les amateurs de gastronomie at home. Un grand salon au rez-de-chaussée est prolongé par une véranda et des terrasses. Des éléments en bois à lattes sont incorporés le long des murs extérieurs en béton, de sorte que les lattes peuvent être tirées devant les vitres lorsque l’intimité est souhaitée ou quand les vents froids de l’Atlantique soufflent trop fort. Au premier, quatre chambres et cinq salles de bains sont reliées par des couloirs recouverts de bois blanc, très lumineux, et présentant eux aussi des baies vitrées sur l’extérieur. Tous liés à la terrasse, les jardins extérieurs profitent du jeu de reflets que l’eau apporte. Cette maison-cadre, avec des vues toutes plus incroyables les unes que les autres, est une vraie réussite… Un luxe contemporain. Surréaliste et irrésistible !

www.guedescruzarquitectos.com


   Retrouvez l’article dans notre Artravel n°80 – Indoor Outdoor 


Disponible sur notre boutique – 10 € (frais de port compris)

 

Partager