C’est en 1982 que les propriétaires de la Villa Cactus Dorée ont rencontré Tom Dixon lors d’un concert de punk rock ou le célèbre designer était alors qu’un simple bassiste. Collectionneur depuis la première heure de pièces de Tom, c’était donc une évidence pour eux de faire appel à lui pour mettre en valeur leur villa, nichée sur la falaise de Cap-d’Ail , à quelques minutes de Monaco, une architecture néo brutaliste, de volumes en béton quadrillé, avec une longue piscine latérale et une coupole zinguée. Rien d’étrange pour un couple qui déteste toute forme de conventionnalisme et qui collectionne des affiches, guitares, vinyles et divers objets issus de la techno-musique et du rock des années 70. Véritable provocation dans l’environnement surfait et traditionnel de la cote d’azur. Pour un premier projet résidentiel Tom Dixon a pu évoluer dans un univers qui lui est cher « Rock’n roll »

Photo: Henry Bourne

https://www.tomdixon.net/

Partager