Au cœur de Manhattan, un lieu d’une nouvelle génération a ouvert ses portes. L’histoire a des airs de conte de fées, si ce n’est que la magie qui opère ici est celle qu’engendre le mariage fertile d’un travail sans relâche et d’un rêve tenace.

 

 

« Il y a onze ans, j’ai rencontré mon associé Bernardo Silva alors que nous étions deux adolescents démarrant leurs carrières en France. Nous partagions un rêve : parvenir à ouvrir un jour notre propre restaurant à New York. Telle la lumière, du phare de son port, le but semblait n’être qu’une étincelle lointaine. Dix ans plus tard, notre travail acharné nous a permis d’y parvenir et d’ouvrir Frevo, notre lieu, dans la ville la plus dynamique du monde. En effet, New York est l’endroit idéal où proposer notre vision d’une expérience gastronomique différente. » C’est ainsi que Franco Sampogna, chef multi-récompensé par ses pairs, raconte l’aventure qui l’a mené jusqu’ici.

 

 

Frevo a ouvert en mai 2019, au cœur de Greenwich Village, grâce à l’énergie débordante du chef d’origine brésilienne et formé en France et de son ami et associé, general manager de Frevo, Bernardo Silva. Les deux compères proposent une expérience culinaire française contemporaine dans une atmosphère jeune et branchée. Situé au 48 West de la 8e rue, Frevo nous convie à un jeu de piste.

Dès l’entrée, une galerie d’art s’ouvre aux hôtes. Pour accéder à l’espace de l’élégant restaurant, on emprunte un passage secret peuplé d’œuvres d’art créées spécialement pour le lieu. Il convient ensuite de deviner derrière laquelle de ces œuvres se dissimule la porte qui permettra d’accéder à la salle du restaurant.

 

 

Pour inaugurer l’espace galerie, Toma-L était tout désigné, artiste préféré depuis longtemps de Sampogna. Le chef avait eu un coup de cœur à Paris pour cet artiste hors norme, dont le travail a parfois été comparé à celui de Miro ou Dubuffet. Toma-L a accepté avec joie cette invitation, avouant volontiers sa fascination pour la cité vibrante. Pour Frevo, il a créé 24 toiles inspirées de sa vision, de sa perception de la Grosse Pomme. Les clients peuvent faire l’acquisition des œuvres exposées alors qu’ils dégustent les délices innovants et raffinés concoctés par le chef, dans un décor moderne, élégant, serein, imaginé par le studio de design Søren Rose basé à Copenhague et New York.

 

 

Une expérience gustative et artistique, dont il serait coupable de se priver lors d’un séjour outre-Atlantique.

 

www.frevonyc.com www.toma-l.com

Photos : © Charissa Fay, © Eric Laignel et © Jason Roth

 

 

 

 

 

 

 Retrouvez l’article complet dans notre Artravel n°88 : Été Indien

Disponible sur notre boutique– 12 € (frais de port compris)

Partager