La Californie est le théâtre d’architectures grandioses et remarquables… Et la Toro Canyon House, imaginée par le studio Bestor Architecture, ne fait pas exception à la règle.

Installé à Los Angeles, Bestor Architecture, dirigé et fondé en 1995 par Barbara Bestor, s’impose comme un studio pluridisciplinaire, auteur de projets contemporains dans divers domaines : installations artistiques, espaces commerciaux, résidences privées… Dans ce dernier secteur, l’agence californienne excelle, avec des réalisations modernes, atypiques, particulièrement chaleureuses et ponctuées de cadrages incroyables sur le paysage. Perchée au sommet d’une montagne, près de Montecito – cité qui compte déjà quelques résidents célèbres –, la Toro Canyon House jouit de tous ces privilèges. Les propriétaires de cette vaste maison de près de 400 m2, également pourvue d’une annexe dédiée aux invités, souhaitaient trouver un endroit unique, préservé et calme pour construire une habitation loin de l’agitation de la ville. Un lieu où ils pourraient se détendre et se divertir et qui combine à la fois design moderne et relation étroite avec la nature. Il faut dire que l’emplacement de cette demeure près d’un parc national et sur les hauteurs était particulièrement exceptionnel : il offrait des vues à couper de souffle sur la baie de Santa Barbara, mais aussi sur la montagne.

Bestor Architecture a privilégié une architecture faisant corps avec le paysage et tournée vers l’extérieur et ses panoramas. Le dessin de la maison ainsi que les matériaux choisis illustrent parfaitement cette volonté. La Toro Canyon House s’articule autour de trois cours et d’un espace piscine. Ces patios ont été disposés de manière à optimiser les vues, la lumière naturelle et la ventilation, protègent des vents forts qui soufflent parfois ici, mais servent également à distinguer les espaces de vie communs et les pièces privées. Pour l’ancrer au mieux dans son décor naturel, les façades sont rythmées par des murs en béton épais dans des tonalités qui rappellent le brun et le rouge de la terre, par des bardages en bois d’Alaska, et par d’immenses ouvertures vitrées sur toute la hauteur qui accentuent cette impression de vivre continuellement à l’extérieur. De même, le toit en porte-à-faux débordant sur l’extérieur prolonge largement les espaces intérieurs de cette maison de plain-pied, habitée par quelques meubles « Mid- Century ». La décoration plutôt rustique chic et vintage a été pensée par le studio The Archers à Los Angeles, qui a notamment sélectionné pour ce projet des chaises Franco Albini et Pierre Guariche, un lustre Adolf Loos conçu en 1899 et une rare paire d’assises Thonet. Un refuge cool baigné de quiétude où la famille aime venir se ressourcer !

bestorarchitecture.com


Retrouvez l’article dans notre Artravel n°68 – Spécial Habitat

Artravel-n68-Cahier-des-tendances-outdoor

Disponible sur notre boutique – 10 € (frais de port compris)