Radioscopie

Spécialisée en images numérisées, les agences digitales ont révolutionné le travail de présentation de nos espaces et des objets de notre quotidien, conçus par les architectes et autres designers. Zoom sur l’agence Talcik-Demovicova de Bratislava, en Slovaquie.

C’est une toute petite agence, coincée dans les rues de Bratislava, devenue capitale de la Slovaquie en 1993. Talcik-Demovicova, comme elle se nomme depuis sa création en 2012, est spécialisée dans le travail digital : celui de la composition, de l’agencement architectural et du design intérieur. Ainsi, des pans entiers de projets d’agences sont soumis ici à une visualisation numérisée qui permettra de convaincre ou pas, des clients du monde entier, empressés de montrer leurs projets en contexte, comme s’ils étaient terminés. Des clients, Juraj Talcik et Veronika Demovicova en ont déjà beaucoup ; des agences de design et d’architecture, des concepteurs de mobilier et même des investisseurs immobilier qui tous viennent ici pour obtenir des images de synthèse de leurs créations et concepts. Pour cela, Juraj Talcik et Veronika Demovicova ne peuvent être de simples exécutants. Les deux associés et leur petite équipe doivent en effet se nourrir des tendances et des humeurs du jour pour offrir des projections affûtées de ce que sera un produit ou un lieu. Comme pour les collections de Herman Miller, qu’ils mettent entièrement en scène pour faire vivre les objets dans des espaces sublimés et délicieusement irréels.

 

Juraj Talcik parle alors de ses propres influences, de ce qui construit son imaginaire pour donner forme à ces espaces qui démarrent tous de la même façon sur son écran : blancs ou vides. « La photographie architecturale de toutes les époques m’inspire beaucoup », avance le jeune homme de 25 ans. Mais c’est l’architecture scandinave qui revient pourtant beaucoup dans ses propos, comme un besoin presque mécanique de rendre les choses plus légères, plus simples, plus transparentes. « C’est aussi la tendance du moment », sourit-il.

On retrouve cette empreinte dans de nombreux projets de l’agence, comme dans la chambre de cet appartement parisien où seul le plus important reste : un parquet d’époque en points de Hongrie, de superbes moulures anciennes aux plafonds et aux murs et ce lit gigantesque paré d’un blanc diaphane, placé là, au centre de la pièce, et auquel on a apposé en guise de tête de lit, un fragment de mur aux moulures exquises tandis qu’un large miroir posé en arrière-plan joue le reflet éternel. Ou bien encore, dans le salon de cette maison islandaise entre le gris du béton ou celui d’un velours épais et les lames d’un bois clair et naturel qui, combinés, asseyent l’ensemble de l’espace dans un style fermement minimaliste, dont la brute simplicité rappelle les meilleures heures du design nordique.

Forte de ses connaissances architecturales – tous les acteurs de l’agence sont passés d’une façon ou d’une autre par une école d’architecture –, l’équipe de l’agence Talcik-Demovicova envisage toujours l’espace dans son ensemble. Une stratégie qui permet de concevoir chaque projet dans sa globalité, des murs jusqu’aux pièces des mobiliers, sans jamais laisser un centimètre carré sans réflexion, sans utilité, sans valeur. Cette démarche permet ainsi au studio de fournir à ses clients un produit fini mais surtout complet. Une projection, une reproduction sublimée d’un futur proche où les aspérités sont assez nombreuses pour le rendre palpablement et parfaitement accessible. Comme dans ces catalogues de meubles installés dans des univers sublimes et trop souvent improbables où les lits sont un peu défaits et les jouets traînent encore sur les tapis.

 

www.jurajtalcik.com

A propos de l'auteur

Fabienne Dupuis
Journaliste
Google+

Membre de l’équipe d’Artravel depuis ses tous débuts, Fabienne est journaliste spécialisée dans les domaines du voyage, design, architecture et art de vivre. Passant le plus clair de son temps à parcourir le monde, Fabienne apprécie tout autant les aventures sur de longues routes poussiéreuses que le confort raffiné de quelques adresses confidentielles. Ses armes ? La littérature européenne du XIXème siècle, des écrits sur l’art et les voyages ou encore quelques publications géopolitique… mais surtout une inlassable curiosité qui lui permet de renouveler ses sources d’inspiration. Après dix années passées à Londres, Fabienne vit aujourd’hui à Paris. Fabienne Dupuis contribue entre autres aussi aux pages du news magazine en ligne de langue anglaise, YourMiddleEast.com.