L’agence Chevalier Morales Architectes propose une architecture contemporaine sensible et responsable à de multiples niveaux.

La Résidence de la Vallée du Parc s’implante au creux d’une vallée bucolique en Mauricie. Le site même de la maison fut le lieu de tournage principal des scènes extérieures des Filles de Caleb, une série télévisée des années 1990. Vues imprenables, collines ondoyantes, granges ancestrales et flore sauvage : chaque aspect du lieu ramenait constamment les architectes au populaire récit fictionnel campé au début du 20e siècle, en plein cœur du Québec rural.

L’horizontalité perçue de la maison est créée par l’ampleur du lieu ; six chambres, deux salles familiales, quatre salles de bain et trois espaces de garage – qui est principalement distribué au rez-de-chaussée. La toiture aux plans inclinés et aux angles irréguliers  établit un dialogue avec les collines ondulantes du paysage environnant. Outre les multiples études de toiture développées pour le projet, la maison s’ancre sur le site à travers différentes terrasses qui se projettent directement dans la vallée. La principale terrasse aspire le paysage au cœur de la maison pour offrir un jardin intime aux propriétaires.

La Résidence de la Vallée du Parc initie un dialogue sur la question délicate de l’intégration architecturale dans un environnement tel que celui-ci.

www.chevaliermorales.com

Crédit photo : Chevalier Morales Architectes
Source : v2com 
Partager