Sur l’île indonésienne de Bali, la prestigieuse agence d’architecture sud-africaine SAOTA signe un projet résidentiel contemporain d’un raffinement inouï à Uluwatu, à la hauteur de la beauté de son site. Découverte de cette nouvelle maison de vacances s’articulant comme un resort et tournée vers l’océan.

Installée au Cap, SAOTA compte parmi les agences d’architecture les plus réputées au monde. Difficile de résister à la tentation de vous montrer l’une des leurs dernières réalisations…

Cette fois, l’agence a exporté son savoir-faire à Bali pour construire une résidence à Uluwatu, en collaboration avec Molteni & C pour le design intérieur. Au sud de l’île, Uluwatu, bordé par les eaux turquoise, est un spot bien connu des surfeurs confirmés qui viennent y affronter d’impressionnantes vagues tubulaires. Perchée sur une falaise calcaire, la maison de vacances, orientée est et ouest, jouit d’une vue grandiose sur l’océan.

L’immensité du site a permis aux architectes d’élaborer une résidence pensée comme un resort, avec des zones communes séparées des suites où nombre de jardins, de cours et de terrasses à la végétation luxuriante relient extérieurs et intérieurs. Car l’idée du projet, inspiré par l’architecture vernaculaire, était d’atteindre cette harmonie parfaite entre la nature et le bâti. Cette imbrication entre paysage et volumes habitables est particulièrement saisissante. En circulant entre chaque bâtiment, le visiteur est totalement immergé dans ce mode de vie dedans-dehors, sans frontière. Certains espaces peuvent cependant être fermés et climatisés, de manière à pouvoir s’isoler et/ou se protéger de la chaleur.

Pour pénétrer dans la demeure, il convient d’atteindre la grande cour d’entrée, spectaculaire avec ses hauts palmiers, ses marches semblant flotter au-dessus d’un bassin, et ses imposants murs de pierre locale sombre. Les espaces de vie, pourvus d’un sol en travertin, et une terrasse couverte se découvrent alors, avec, à l’horizon, une piscine et l’océan.

En réponse au climat local, SAOTA a conçu des volumes très ouverts avec des parois entièrement vitrées, tout en évoquant l’architecture balinaise et ses pavillons de bois. Le bois est l’un des matériaux utilisés avec le béton et la pierre. Des pièces décoratives en métal complètent la panoplie, à l’image du bloc en aluminium facetté derrière le bar. Si le projet traduit une certaine ambiance locale, il n’en demeure pas moins ultra luxueux avec des finitions incroyables dont SAOTA a le secret. Élaboré par Molteni & C, le design intérieur se veut contemporain, épuré, et le mobilier de très haute qualité.

Une œuvre de haut vol en phase avec la belle réputation de l’agence d’architecture sud-africaine.

Photos : © Adam Letch

 

 

Retrouvez l’article complet dans notre Artravel n°89 : Spécial Habitat 

Disponible sur notre boutique– 12 € (frais de port compris)

Partager