Énorme projet de rénovation, l’appartement RJ est l’un des derniers projets en date, signé par l’agence italienne Archi Plan Studio. Visite.

 

D’un côté, Stefano Gorni Silvestrini, diplômé de l’université de Venise, aujourd’hui intervenant à l’École polytechnique de Milan. Sa spécialité ? Le paysagisme et la protection de l’environnement avec une ferme prédilection pour la valorisation du patrimoine culturel et environnemental. De l’autre, Diego Cisi, issu des mêmes bancs de fac et, depuis lors, enseignant-chercheur dans les domaines de la préservation de l’environnement. À eux deux, les deux hommes forment le duo discret de l’agence Archi Plan Studio. Un cabinet d’architecture qui, depuis sa création en 1997, œuvre sur des solutions architecturales répondant aux besoins de la vie quotidienne, tant sur des projets de résidences privées que des bâtiments publics ou commerciaux. Et pour ces deux passionnés d’environnement, pas question de laisser passer une opportunité qui leur permette de pousser plus loin leur affection assumée pour ce qui est devenu l’enjeu de tous.

 

Plus récemment, Archi Plan Studio a dévoilé l’un de ses derniers projets de résidence privée, l’appartement RJ. Un travail de rénovation gigantesque, qui comprend, structure oblige, celle de l’immeuble tout entier. Datant du début du XVIe siècle, pour ses parties les plus anciennes, le bâtiment de Mantova a été entrepris dans sa globalité, comme un véritable cas d’étude quelque part entre ouvrage de restauration et désir de contemporanéité.

 

 

Pour ce faire, les architectes ont débuté par un énorme travail de réfection, celle des boiseries, des poutres et des parquets. Un ouvrage aussi discret que précis (sur des parties datant du XVIe au XVIIIe siècle !) qui, laissé à l’état brut, redonne toute leur beauté aux aspérités du passé, une véritable profondeur de champ que seuls les affres et marques du temps confèrent aux lieux chargés d’histoire. Ne reste donc plus qu’à faire vivre le lieu dans sa nouvelle époque. Entre contraste et intégration, les architectes ont œuvré pour la continuité des tons dans la rupture des genres. Lames et panneaux de bois blonds viennent ainsi réorganiser la gestion d’un espace laissé dans sa forme spatiale d’origine. Quelques carreaux de céramique ajoutent de l’éclat aux bois laissés mats et naturels, apportant au passage une douce sensualité au lieu. C’est d’ailleurs ce processus de juxtaposition qui apporte une nouvelle épaisseur à l’endroit. Les architectes transcendent ainsi les marques de l’histoire en empiétant sur elles avec de nouveaux éléments design, tendance, radicalement modernes… Ce sera la dernière étape de ce travail méticuleux. Une étape qui passe par l’introduction de nouveaux éléments de mobilier, ceux des salles d’eau ou ceux de la cuisine (Valcucine), des canapés prunes (B&B Italia ou Zanotta), des miroirs (Agape) et de toutes les pièces d’ameublement, du bureau et des chambres, qui apportent la dernière touche à la composition de l’appartement RJ, qui vit là sa énième renaissance.

www.archiplanstudio.com

www.davidegalliatelier.com

 

 


Retrouvez l’article dans notre Artravel n°74 – Vintage et Bohème chic

Couverture Artravel 74

Disponible sur notre boutique – 10 € (frais de port compris)