« Open House » est un ajout contemporain à une maison familiale traditionnelle située sur le flanc de la montagne. Situé à Abadieh, à une heure de Beyrouth, la capitale libanaise, ce village est une destination saisonnière pour les résidents qui fuient la chaleur et l’humidité de la ville.

L’objectif du concept est de mieux intégrer la maison avec son contexte naturel et de revigorer le paysage existant afin d’améliorer les relations familiales et sociales. Le village montagneux environnant a jadis adhéré à une palette unificatrice de matériaux architecturaux, composée de toits en pierre et de tuiles rouges. Cependant, la construction d’après-guerre, en dépit des codes de construction, a généré des structures sans style architectural cohérent.

Alternativement, « Open House » adopte le contexte historique en mettant l’accent sur l’histoire de l’espace plutôt que sur le style. Au lieu d’adopter des éléments stylistiques de colonnes, d’architraves et d’arcs, « Open House » réinterprète les éléments spatiaux essentiels de l’architecture traditionnelle et ses relations avec la nature. L’espace séjour, agent organisateur d’une maison libanaise traditionnelle, est ainsi transformé en une vaste cour intérieure.

Alors que le Code de construction de bâtiment stipule strictement les toits de tuiles rouges évoquant la campagne italienne, « Open House » se limite à deux étages et supprime la construction d’un troisième étage avec son toit en pente attenant. L’échelle minimisée de la maison s’intègre parfaitement à la topographie de la colline et remplace un toit en pente inutilisable par un toit-terrasse verdoyant. La terrasse percée sert de prolongement aux jardins intérieurs et à la cour et constitue à la fois une extension visuelle verte des collines environnantes et une plate-forme d’observation perchée surplombant la mer.

L’intégration du paysage dans la structure de la maison forme une synergie unique entre l’existant et le nouveau, l’extérieur et l’intérieur. Depuis le vaste jardin extérieur qui s’étend dans l’espace de séjour et la cour intérieure au revêtement translucide, jusqu’aux terrasses extérieures intimement ombragées, les espaces publics à différentes échelles engendrent des rencontres et des interactions communes. Ceci favorise une dynamique familiale plus saine et améliore considérablement les relations sociales.

www.domainepublicarchitects.com

 

Partager