L’art du cadrage et du détail

Les architectes Olivier Poulet de l’agence Archimotion et Nelly Guyot de NG Architecture, installés à Fillinges en Haute-Savoie, unissent créativité et compétences pour inventer des projets hors du commun. Zoom sur deux réalisations exceptionnelles avec vue sur le lac d’Annecy.

 

Le parcours d’Olivier Poulet est peu commun. « À l’origine, je suis designer de produits, confie-t-il. Je me suis illustré vingt ans dans ce domaine. Mais à 40 ans, j’ai décidé de changer de vie ! » Et c’est tout naturellement qu’il se tourne vers des études d’architecture, puis décroche en 2013 le diplôme de l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon, tout en ayant fondé sa propre agence, Archimotion, en 2010. « L’architecture me paraissait être une discipline plus large. Le design de produit est dicté par son environnement concurrentiel et marketing, alors que l’architecture, pour moi, est influencée par le lieu. Avec Nelly, nous partons d’un environnement assez large pour avoir un focus sur une architecture, toujours, évidemment, en plaçant l’utilisateur au sein de nos préoccupations. »

Nelly Guyot, elle, exerce le métier d’architecte depuis beaucoup plus longtemps. Diplômée de l’École d’architecture de Genève en 1998, elle inaugure sa propre structure l’année suivante. « J’ai commencé seule dans mon bureau, puis, j’ai rencontré une première consœur avec laquelle j’ai travaillé pendant dix ans. Désormais, je collabore avec Olivier et Bernard Vaudaux-Ruth. Nous planchons ensemble sur les projets et nous partageons les mêmes bureaux. » Et le trio devrait prochainement s’associer…

Les trois architectes traitent de sujets divers, dont les résidences privées. Et parmi les dernières demeures livrées, la Villa de l’Observatoire à Sevrier et la Villa du Lac à Annecy, méritent vraiment que l’on s’y attarde.

 

 

Pensée par Olivier Poulet seul, la Villa de l’Observatoire, en lisière de forêt, s’étend sur 169 m2 à Sevrier, autour du lac d’Annecy, sur un terrain près 2 000 m2 tout en longueur et escarpé. « J’avais travaillé avec le client dans une société industrielle à l’époque où j’étais designer, raconte Olivier Poulet. Et lorsque qu’il a acheté cette maison, il m’a confié son projet alors que je n’étais pas encore diplômé ! » Cette demeure, réfléchie en étroite collaboration avec le propriétaire très impliqué, impose sa majesté avec une vue somptueuse sur la lac. Afin d’optimiser les panoramas et le terrain de cette bâtisse perchée sur un promontoire, l’architecte a construit une boîte de verre quasi intégralement transparente et partiellement en porte-à-faux sur l’étage inférieur, qui abrite la chambre d’amis avec salle de bains, un bureau, une buanderie, mais aussi l’entrée, marquée par une dalle de béton rouge.

Malgré l’étroitesse du terrain, Olivier Poulet a réussi la création de plusieurs terrasses, à l’arrière et à l’avant, ainsi que celle d’un bassin de nage connecté au salon. Différents scénarios de vie se présentent désormais aux habitants qui jouissent au maximum des cadrages sur le lac, des pièces de vie aux trois chambres et salles de bains de l’étage.

Cette « maison en plan libre » aux espaces fluides montre par ailleurs une décoration élégante, imaginée par les propriétaires passionnés de design. Ils l’ont meublée avec des pièces provenant du showroom Allure Soft Design à Annecy, mêlant, entre autres, les éditeurs B&B Italia, Glas Italia, Foscarini, Poliform et Varenna.

Plus récente, la Villa du Lac à Annecy, livrée l’an dernier, joue la démesure. Réalisé conjointement par Olivier et Nelly, ce projet complexe n’est pas celui d’une construction neuve… Il s’agit bien là de la restructuration totale d’une maison existante ! On a peine à le croire, tant la métamorphose est époustouflante ! « En se baladant sur le lac en bateau, les propriétaires ont aperçu la Villa de l’Observatoire et ont souhaité nous rencontrer, se souvient Olivier. Cette habitation de 300 m2 des années 1970, située en zone naturelle, était introvertie et nous l’avons conceptuellement retournée ! » Et le résultat est spectaculaire !

Les architectes ont tout dessiné jusque dans les plus infimes détails :

« Nous avions l’obligation de garder les dalles existantes. Nous pouvions agrandir la surface mais de 20 % au maximum.  Nous avons conservé les deux déversoirs d’eau d’origine, les murs adossés à la montagne, les formes des “U” que l’on a fait sortir de la montagne, et une partie du toit que l’on a prolongé en toit terrasse pour jouir de l’extraordinaire panorama sur le lac. Nous avons dû composer avec les demi niveaux existants, ce qui était une contrainte forte. Aussi, parvenir à concevoir de grandes espaces intérieurs était un challenge ! Quant à la façade avant,  elle a entièrement été modifiée. »

Passée la porte d’entrée, à l’arrière, un point de vue magnifique sur le lac à 180 degrés surgit. Du salon, à la cheminée monolithique en pierre, à la cave à vin vitrée et à la cuisine du niveau supérieur, la pièce de vie ouverte plonge littéralement sur le paysage. Le salon, majestueux et vertigineux, profite de 4 mètres de hauteur, d’un sol en chêne comme dans toute la maison, d’un vaste canapé B&B Italia, et surtout de parois extérieures entièrement en verre – « la taille limite transportable », selon Nelly Guyot. Jouxtant la cave, une boîte de verre plus intimiste entourée d’un cadre noir abrite un fauteuil Bubble Chair. Une autre invitation à la contemplation… La cuisine, dessinée par les architectes et protégée par des garde-corps en verre, est agrémentée d’une terrasse. Elle dévoile un îlot central recouvert de Corian® avec une table en porte-à-faux sur trois mètres, fruit d’une réflexion technique initiée par les architectes. « Un plongeoir sur le lac » inédit !

« Côté matériaux, explique Nelly, nous avons privilégié des matériaux bruts, du chêne, de la pierre et du verre, qui évoquent la matérialité de la terre. Et les couleurs des intérieurs sont apportées par la pierre et le chêne. » Le mobilier mobile a été déniché chez Allure Soft Design à Annecy. Et il est réduit à sa plus simple expression.

Les espaces nuits, le spa et la piscine intérieure creusée dans la roche, sont, quant à eux, reliés directement avec le niveau bas du terrain, tout en profitant de ce même panorama sur le lac. Magique !

www.ngarchitecture.fr

www.archimotion.fr

www.alluresoftdesign.fr