The sound of silence

Grand adepte des lignes minimales et des intérieurs beaux et fonctionnels, l’architecte belge Marc Merckx nous ouvre son portfolio : rencontre avec un créatif secret et cérébral.

Il y a ceux qui vivent leurs idées dans une grandeur flamboyante, avec une large gamme de matériaux et une palette de toutes les couleurs. Et puis il y a les autres. Ceux qui disent le moins pour dire le plus et se contentent d’un trait quand un seul suffit. C’est sans aucun doute à ce dernier groupe qu’appartient l’architecte belge Marc Merckx. Il faut dire que l’homme est allé à bonne école. Avec plus de quinze années passées aux côtés du grand architecte belge, Vincent Van Duysen, Merckx a eu copieusement le temps de s’immerger dans l’esthétique minimaliste. Puis, il s’en est allé pour ouvrir son bureau d’études.

Il y a sans aucun doute plusieurs raisons de vouloir quitter l’agence pour laquelle on travaille. Pour Van Duysen, par exemple, après plusieurs années passées aux côtés de l’un des grands maîtres du post-modernisme italien, Ettore Sottsass, ce fut le désir de revenir vers ses racines, les choses et les formes essentielles. Pour Merckx, on imagine un peu la même chose, la même envie, ou tout au moins le souhait de se rapprocher un peu plus de lui-même et de son style. Un style libéré des commandes extérieures, qui correspondrait à son propre fil rouge. Car même si les projets sont uniques et singuliers, ils passent tous au travers du filtre, du regard du même homme. Celui de Marc Merckx. De son propre aveu, l’homme parle d’une quête, celle du parfait équilibre entre les proportions, les matériaux et l’espace. Et par équilibre, entendez rapports égaux, là où visuellement rien ne domine, tout se complète.

Un peu comme dans l’appartement EN où les tons – du blanc au cuivre des bois et des cuirs – profitent de l’appartenance d’une même gamme pour ne jamais encombrer le champ de leurs propres excentricités. Ou bien encore dans l’OT, où les matériaux – du marbre, des bois et des briques – s’emboîtent délicatement les uns dans les autres, sans jamais revendiquer un quelconque pouvoir sur l’ensemble. Mais c’est dans le projet de la Poolhouse CD que cette revendication de cohérence semble trouver son point d’orgue : structure de bois de la maison, peinte en noir, dont le reflet se projette dans l’eau d’une piscine elle aussi ébène. À l’intérieur, des matériaux naturels – bois, pierre et tons végétaux – font, quand à eux, le lien avec la nature à proximité. Plus qu’une élégante connexion, la maison Poolhouse superpose les couches, et au dedans/dehors de s’emmêler subtilement pour effacer les obstructions naturelles qui leur sont habituellement associées.

Si dans l’univers d’une architecture aussi peu bavarde, l’on peut parfois douter du caractère insolite, Marc Merckx, lui, revendique pourtant l’identité de ses projets. Sans acrimonie et silencieusement bien sûr, mais assez manifestement en tout cas pour que l’on décerne le particularisme de ses réalisations. Comme l’énorme lavabo de la Poolhouse ou l’habillage de béton de la cheminée de la Résidence CB… autant de petits détails qui donnent autant de corps et d’esprit aux intérieurs délicieusement impavides de Marc Merckx.

 

www.merckxinteriors.com

A propos de l'auteur

Fabienne Dupuis
Journaliste
Google+

Membre de l’équipe d’Artravel depuis ses tous débuts, Fabienne est journaliste spécialisée dans les domaines du voyage, design, architecture et art de vivre. Passant le plus clair de son temps à parcourir le monde, Fabienne apprécie tout autant les aventures sur de longues routes poussiéreuses que le confort raffiné de quelques adresses confidentielles. Ses armes ? La littérature européenne du XIXème siècle, des écrits sur l’art et les voyages ou encore quelques publications géopolitique… mais surtout une inlassable curiosité qui lui permet de renouveler ses sources d’inspiration. Après dix années passées à Londres, Fabienne vit aujourd’hui à Paris. Fabienne Dupuis contribue entre autres aussi aux pages du news magazine en ligne de langue anglaise, YourMiddleEast.com.