Succédant à la Maison Martin Margiela, à Maxime Simoëns et à Delphine Manivet, le couturier Rabih Kayrouz prend ses quartiers dans la Suite iconique l’Île aux Oiseaux. En 2019, celle-ci se renouvelle et dévoile une décoration aux inspirations du Levant.

La rencontre entre Alice Tourbier, propriétaire des Sources de Caudalie et Rabih Kayrouz, créateur de talent est un véritable succès. A eux deux, ils ont réussi à sublimer le décor de l’Île aux Oiseaux en connectant leurs univers par le biais d’une décoration inspirée et inspirante. Du meilleur des deux cultures, on appréhende l’ensemble comme un espace de vie et les touches buco’chic propres aux Sources de Caudalie.

Dans cette Suite le partage est partout, et surtout, autour du lit. Celui-ci est encastré dans une estrade, conçue en un seul bloc, à l’orientale entre la salle de bain et l’espace réception. Le lit se prolonge ainsi par un canapé où trône un coussin brodé Bokja, où l’on peut se prélasser et discuter avec son autre moitié. Des objets chinés chez L’Artisan du Liban et d’Orient à Beyrouth viennent animer le contour du lit et apportent des touches de couleur. La pièce empreinte d’une sérénité totale où aucun obstacle ne trouble le regard, inspire à la relaxation et au besoin de prendre du temps pour soi. C’est ainsi ce qu’envisageait Rabih Kayrouz lors de la création de la nouvelle décoration de l’Île aux Oiseaux. « Je souhaitais qu’on vive dans cette chambre, qu’on profite de ce lieu comme d’un endroit où l’on peut dormir, manger, lire, en prenant le temps de se détendre et d’apprécier réellement le luxe de ne rien faire ».

Finale de cette chambre, la salle de bain bénéficie d’une vue plongeante sur l’ensemble de la chambre et surplombe le reste de la Suite. Encadrée par des lampes Holophanes qui diffusent une lumière tamisée dans la pièce et se réfléchissent sur la photographie de la montagne libanaise d’Nadim Asfar placée au-dessus de la baignoire. Cette dernière, aux pieds en pattes de lion, apporte un cachet supplémentaire à la Suite qui devient dès lors un véritable écrin au cœur du vignoble bordelais qu’on ne voudrait plus quitter, pas même après mille et une nuits.

 

www.sources-caudalie.com

LES SOURCES DE CAUDALIE *****

Chemin de Smith Haut Lafitte, 33 650 Bordeaux-Martillac

Partager