Perdue en plein cœur de l’Arizona aux alentours de la petite ville de Marana, nous vous ouvrons les portes d’une des plus belles réalisations du cabinet d’architecture américain Ibarra Rosano Design.

Ses trois volumes semblent planer au-dessus du désert. La Levin House impressionne par son architecture qui dénote avec les constructions alentours. Pour édifier cette bâtisse résolument moderne les architectes d’Ibarra Rosano Design ont dû répondre au cahier des charges pointilleux des propriétaires qui souhaitaient plus que tout respecter une éthique de construction. Car il était inenvisageable que l’homme vienne perturber un écosystème encore intact, là où la faune sauvage a élu domicile depuis des décennies.

Face au défi d’un terrain en pente, un assemblage en dalles de béton en porte-à-faux a permis à la maison de s’arrimer perpendiculairement à la topographie. Les architectes ont choisi de dessiner un habile jeu de formes tubulaires qui aident à recadrer le paysage désertique omniprésent. Ces multiples ouvertures en vignettes célèbrent le magnifique panorama caniculaire. De toute part, la demeure est structurée par ces petits espaces cubiques qui s’intègrent à merveille dans le cadre naturel. Les architectes ont réussi avec brio à marier le dessin d’acier de la maison avec l’environnement existant. La Levin House a tout simplement trouvé sa place dans ce lieu hors du temps, comme le souhaitaient les propriétaires, sans toutefois en dénaturer son authenticité.

Pour donner une belle uniformité à l‘ensemble, les architectes ont choisi de diviser la Levin House en multiples petits pavillons. L’aile principale regroupe ainsi toutes les parties à vivre de la famille tandis qu’une seconde dépendance est réservée aux invités de la maison. La création de ces multiples espaces modulables offre une belle perspective, toute en longueur. Cette stratégie n’est pourtant pas le fruit du hasard puisqu’elle permet également d’ouvrir les deux pavillons disposés au nord et au sud afin de créer une ventilation naturelle transversale et offrir une réelle transparence à travers toute la villa.

Ce fractionnement a également permis de créer un maximum d’agencements extérieurs tout autour de la propriété. De ce fait, chaque espace outdoor bénéficie d’une vue imprenable sur les montagnes à l’est mais également vers les lumières lointaines de la ville, au sud. Point d’orgue du dessin, une belle piscine trône au centre de ce nouvel aménagement extérieur.

Afin d’optimiser l’exposition solaire, le cabinet Ibarra Rosano a choisi de mettre en place un ingénieux système de ventilation transversale qui assure à la Levin House une parfaite isolation thermique, été comme hiver. Pour ce faire, les architectes ont positionné toute la structure à l’est et au sud de manière à profiter de la meilleure orientation du soleil. En contrebas de la maison, les architectes designers Luis Ibarra, Teresa Rosano et Jennifer Martin ont choisi d’ériger un espace ombragé, précieux refuge aux heures les plus chaudes de la journée.

La Levin House, naturellement installée dans ce paysage désertique protégé, nous invite à réfléchir sur les multiples possibilités d’intégration d’une villa contemporaine en milieu hostile, et nous démontre, une fois de plus, que l’ingéniosité de talentueux architectes permet de relever tous les défis.

www.ibarrarosano.com