Fiona Lynch, une femme sous influence

Si Fiona Lynch possède plus de quinze années d’expérience dans la décoration d’intérieur, ce n’est qu’en 2014 qu’elle décide d’ouvrir sa propre agence. Zoom sur le bureau australien Fiona Lynch Design, un studio bourré de talent.

Il n’est que de regarder le travail de Fiona Lynch pour savoir. Savoir ses influences, ce qui a poussé ses premiers pas mais aussi construit son imaginaire. Car si les projets qui portent son nom seul sont encore peu nombreux, ils portent tous, dans leurs singularités, les mêmes stigmates. Ceux d’une ancienne étudiante des Beaux-Arts, influencée par les arts du début du siècle dernier. Ce sont ces mélanges, les patchworks, le goût manifeste pour les textures mais aussi une certaine liberté d’expression qui forment la griffe Fiona Lynch.

Mais les influences de Fiona Lynch ne sauraient s’arrêter là. Elle reçut aussi une éducation formelle en design d’intérieur (toujours à l’université RMIT de Melbourne), puis eut des expériences en agence de design (Geyer Design), d’architecture (MGT Architects, John Wardle, Bates Smart) et enfin, s’associa pendant quatre ans avec Mardi Doherty. Il fallait sans doute encore cela à Fiona Lynch, cela de temps, d’expérience, mais aussi de confiance, pour se lancer, il y a un peu plus d’une année maintenant, seule dans l’arène. Et d’ouvrir en 2014, l’agence Fiona Lynch Design.

Aujourd’hui, l’agence consolide son image au travers des projets qui défilent. Ce sera Prix Fixe par exemple, un restaurant en forme de théâtre. Une mise en scène exquise où Fiona Lynch expose avec brio ses palettes de textures, ses matériaux : du marbre et des cuivres, des tissus glacés de métal et bien entendu, du béton, aussi brut que possible, qui vient férocement contraster avec la richesse des tables couvertes de draps blancs. Intime, discret, hautement chic et soudainement cru, le lieu sait pourtant s’effacer pour laisser la part belle aux réalisations culinaires de Philippa Sibley.

Ou encore, chez Smalls, ce bar à vin de Melbourne, où la petite agence de design a, là encore, fait usage de ses outils de prédilection. Des briques peintes grossièrement en blanc, d’autres passées en un gris anthracite sombre, un sol parqueté en point de Hongrie et surtout, cet incroyable bar, composé de plaques de pierre marbrée, de baguettes de chêne et de céramiques, taillées sur mesure. L’impression est riche et cosy pourtant fermement dégagée de toute sensation de préciosité, à l’image, là encore, de ce vin que l’on vient déguster en toute convivialité.

Mais les talents de Fiona Lynch ne s’arrêtent pas aux seuls projets commerciaux. On les retrouve aussi dans des exercices résidentiels, mis au service du quotidien de la vie de famille. Dernier projet en date, la maison Balwyn. Une demeure – celle de l’un des entrepreneurs avec lequel l’agence travaille régulièrement ! –, nouvelle construction, faite de panneaux de béton poli, coulé sur le site. Pour les agrémenter, Fiona Lynch les a habillés d’éléments d’ébénisterie faits de pièces de chêne et de laiton vieilli, les deux seuls matériaux utilisés pour ce projet. Le résultat ? Un espace contemporain et fluide, dans lequel les éléments posés, semblent parfois même (dans la cuisine) flotter… Une douce poésie moderne qui semble parfaitement définir le travail de Fiona Lynch, rêveuse structurée d’intérieurs.

www.fionalynch.com.au

A propos de l'auteur

Fabienne Dupuis
Journaliste
Google+

Membre de l’équipe d’Artravel depuis ses tous débuts, Fabienne est journaliste spécialisée dans les domaines du voyage, design, architecture et art de vivre. Passant le plus clair de son temps à parcourir le monde, Fabienne apprécie tout autant les aventures sur de longues routes poussiéreuses que le confort raffiné de quelques adresses confidentielles. Ses armes ? La littérature européenne du XIXème siècle, des écrits sur l’art et les voyages ou encore quelques publications géopolitique… mais surtout une inlassable curiosité qui lui permet de renouveler ses sources d’inspiration. Après dix années passées à Londres, Fabienne vit aujourd’hui à Paris. Fabienne Dupuis contribue entre autres aussi aux pages du news magazine en ligne de langue anglaise, YourMiddleEast.com.