Scène culinaire

Pour ouvrir son nouveau lieu à Melbourne en Australie, Estelle by Scott Pickett, le chef Scott Pickett a notamment puisé son inspiration auprès des Ateliers de Joël Robuchon, caractérisés par une cuisine accessible au regard des convives. De l’assiette au décor : du haut de gamme et du régal !

Fraîchement livré – en août dernier –, ce concept pensé par dans ses moindres détails par le chef Scott Pickett, en collaboration avec le cabinet Hirsch Bedner Associates (HBA Melbourne), a tout pour séduire ! Riche d’expériences illustres dans quelques grands restaurants internationaux, Scott Pickett continue d’investir Melbourne et complète son offre. Et ce, juste à côté du Estelle Bistro, l’un de ses autres établissements !

Pour Estelle by Scott Pickett, le chef a planché sur chaque élément et rien n’a été laissé au hasard… Point essentiel de ce projet : la cuisine, car elle occupe le centre de la scène ! Confortablement installés autour du comptoir, les convives ont ainsi tout le loisir d’admirer l’incroyable ballet de la préparation des plats inventifs qui régaleront quelques minutes plus tard leurs papilles… Soit sept plats à savourer pour un menu dégustation unique aux saveurs de saison (Spring Vegetables, Ashed Goats Cheese ; Yellowfin Tuna, Baby Peas, Foie Gras ; King Salmon, Asparagus, Seaweed ; Flinders Island Lamb, Broad Beans, Wild Garlic, etc.)…

L’autre spectacle, c’est en salle qu’il se joue. Car la décoration – contemporaine – du Estelle by Scott Pickett est à couper le souffle ! Dans ce lieu pouvant accueillir 50 invités, une atmosphère très chaleureuse se dégage malgré l’utilisation de matériaux bruts. Ponctué de marbre noir, de tonalités sombres, d’étagères en acier noir, de carrelage béton, de bois foncé, d’un sol en béton, l’endroit se démarque également pour ses détails, du choix des couteaux Laguiole, fabriqués spécialement pour le restaurant, à la vaisselle pensée par Pickett lui-même ou aux serviettes en lin montrant un « E » brodé… L’éclairage a lui aussi fait l’objet d’une attention particulière… Et la suspension Prometheus du designer Christopher Boots, qui illumine la salle principale, est ici du plus bel effet. Les chaises Caprice et Passion signées Philippe Starck (Cassina) et les tables réalisées sur mesure par des artisans locaux contribuent également à cette harmonie… Tout comme le mur qui abrite quelques bons vins et champagnes à l’image du fameux Billecart-Salmon. Certes, nul besoin de traverser la planète pour goûter ce doux breuvage présent quelques bons établissements gourmands de l’hexagone… En revanche, cette adresse théâtrale vaut tout de même le voyage !

 

www.estellebysp.com