Amelia Tavella, architecte Corse, récompensée par le Prix Pierre Cardin de l’Académie des Beaux-Arts en 2017, et le Prix de la Jeune Femme Architecte en 2016, livre une école en plein maquis, à quelques kilomètres d’Ajaccio.

Pour cette architecte, et maman, la réflexion du bien-être de l’enfant dans son environnement scolaire était essentiel. Elle a donc imaginé cette école à l’intérieur même de la nature, n’en modifiant ni les forces ni la beauté, mais s’en nourrissant pour nourrir en retour les enfants auxquels son œuvre, A Strega, est consacrée. L’école vient se glisser, dans sa forme fuselée, sur un vaste terrain vierge entre deux chênes centenaires. L’un marque l’entrée de l’école, le second devient centre du jeu de la cour de récréation.

Le bois, d’une mise en oeuvre délicate, offre à l’école la possibilité de vivre en symbiose avec la nature. Cette « halle agricole », en lien avec son territoire, est constituée d’une grande résille de bois unitaire.

instagram.com/amelia_tavella

Partager