La célèbre maison de parfums Diptyque collabore avec l’éditeur de tissus Pierre Frey, et met en scène une collection de 49 bougies parfumées.

A l’époque, chaque bougie était associée à un textile évoquant graphiquement la senteur et son univers. Diptyque renoue avec ce concept et choisit pour chacune de ses bougies parfumées le motif idéal parmi les collections de tissus et de papiers peints et les archives de l’éditeur.

Chez Diptyque, tous les sens sont en éveil. Motifs et senteurs sont alors associés mais aussi les senteurs entre elles. Ce jeu d’association et de correspondance a été imaginé par les trois créateurs qui, dès 1963, composaient leur propre paysage olfactif autour de leurs premières bougies, Aubépine, Cannelle et Thé, qu’ils allumaient par paire et mêlaient à loisir.

Pour s’initier aux duos de senteurs et au jeu de leur association, diptyque créé 5 coffrets en édition limitée décorés par les créations de la maison Pierre Frey.

 

Les coffrets 

  • Les imprimés Arty et Heather choisis pour Roses et Jasmin évoquent les jetés de pétales durant les fêtes florales du sud de la France. 
  • Les senteurs d’encre Violette et de la pochette d’artiste en Cuir sont associées à un dessin de champ de fleurs avec motif graphique et masculin.
  • L’odeur chaude et boisée de Santal se mélange aux accents verts et capiteux de Tubéreuse dans une douce atmosphère tropicale.
  • Cyprés et Figuier s’illustrent quant à eux, au travers de motifs aquarellés aux accents verts et boisés mêlés aux bleus de la mer, échos aux paysages méditerranéen.
  • Et enfin, les deux nouvelles créations de la maison diptyque, Lys et Narguilé, sont associées à un dessin d’archives noir et blanc de Pierre Frey dont le graphisme évoque les longs pistils de la fleur blanche fraîchement coupée, et à l’imprimé sur lin 1920, aux teintes épicées et motifs circulaires, suggérant l’odeur miellée et les volutes du tabac.

Tels les tissus ou papiers peints, les bougies viennent habiller en senteurs les pièces de la maison et offrent par l’odorat et le regard une échappée vers un ailleurs sublimé.

www.diptyqueparis.com

www.pierrefrey.com

Partager