La villa d’un baron de la drogue et le best de l’art contemporain 

Quand l’homérique collectionneur d’art contemporain, et galeriste new-yorkais, Lio Malca, découvre le long d’une plage de sable blanc, harmonieusement enfouie dans la jungle, la propriété abandonnée de Pablo Escobar – el narco –, il décide d’en faire un cadre pour ses trésors. Luxe décontracté, nature et audace se conjuguent dans ce lieu mythique de Tulum devenu hôtel grand luxe !

Au sud-est du Mexique, au bord de la mer des Caraïbes, sur la côte de la péninsule du Yucatan, Tulum est un site archéologique d’une ancienne cité maya devenue le dernier must des jouisseurs de la vie. Dans sa Casa, la plus immense et la plus excentrée de toutes les propriétés, Lio Malca installe des œuvres d’art contemporain originales, des sculptures, des photographies et des œuvres de nouveaux médias, toutes dignes d’un musée.

Vous vous retrouverez dans de vastes salles et chambres aux murs blancs, aux sols en ciment poli, aux portes en écorces d’arbres et aux fenêtres immenses donnant sur la mer ou la jungle mexicaine. Osant les couleurs les plus vives, les mélanges les plus éclectiques, entre les œuvres contemporaines, le design et les meubles anciens ou artisanaux fabriqués sur place… Il faut dire que l’audace de ce New-Yorkais est le ciment de sa réussite. Dès les années 80, il se passionne pour les précurseurs du Street Art et se spécialise dans leurs œuvres les plus subversives. Il les découvre au stade le plus précoce de leur carrière. Et c’est ainsi qu’il soutient Kenny Scharf, qui forme avec Jean-Michel Basquiat et Keith Haring, un trio à l’avant-poste de la culture alternative de l’époque. Malca les aide pour les représenter dans de grandes rétrospectives mondiales au Brooklyn Museum de New York, à la Beyeler Fondation à Bâle, ou au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Vik Muniz, cet artiste brésilien, fait aussi partie des paris de Lio Malca, tout comme Kaws et Marion Peck. Il est donc naturel que leurs œuvres, parmi les plus symboliques, soient présentes dans la Casa Malca et que leur esprit créatif résonne dans l’ambiance unique de cet hôtel au luxe de facto inimitable, membre de Design Hotels. C’est ainsi que vous reconnaîtrez le graphisme de Keith Haring sur les murs et le socle du bar. Cet artiste mort à 31 ans est probablement l’un des plus engagés du XXe siècle. Évoquant le racisme, l’intolérance ou l’amour, ses petits bonhommes courent sur les murs, s’enchevêtrent et se soutiennent, sans visage. Nous sommes bien dans son univers.

 

Dans la salle à manger, c’est Kenny Scharf qui vous fait des clins d’œil… Utilisant en toute liberté les images de la culture populaire (notamment télévisuelle), Scharf développe une œuvre gaie et colorée assez proche des préoccupations de la Figuration libre. Vik Muniz, lui, est connu pour ses photo- graphies de compositions étonnantes : beurre d’arachides, sauce tomate, crème au chocolat, etc. ou confettis, poussière, sable dont il fait des portraits ou des reproductions de tableaux : icônes comme La Joconde de Léonard De Vinci, ou la Marilyn Monroe d’Andy Warhol… L’artiste se définissant lui-même comme un « illusionniste low-tech ». Kaws, lui, ayant travaillé au début de sa vie chez Disney, est connu et reconnu désormais pour, entre autres, ses figurines-sculptures dont vous croiserez certaines dans l’hôtel… Vous pourrez ainsi saluer son Mickey triste assis, dans le vaste salon… Outre la rencontre avec les plus célèbres artistes contemporains, l’hôtel Casa Malca offre un environnement aussi inspirant que confortable : balcons avec hamacs, grands lits très confortables dans les 42 chambres et suites, draps en coton égyptien, douches de pluie, etc. Et trois piscines. Sur l’une d’elle donne un hammam éclairé par une installation de James Turrell. Dans le cadre de la rénovation audacieuse de la Casa Malca, les architectes ont réussi un espace unique digne de deux mondes très différents celui qui met en valeur l’art mais aussi qui crée l’atmosphère détendue et décontractée d’une maison de vacances (très luxueuse) au bord du bleu inouï de l’océan et de la jungle luxuriante.

www.casamalca.com

 


   Retrouvez l’article dans notre Artravel n°79— Art & Design


Disponible sur notre boutique – 10 € (frais de port compris)

 

Partager