La force du béton

Située au sud de Buenos Aires et au nord de la ville balnéaire de Pinamar en Argentine, la Casa Golf, réalisée par Luciano Kruk, montre une architecture de béton et de verre qui dialogue à merveille avec son environnement.

L’architecte argentin Luciano Kruk n’en est pas à son coup d’essai ! L’utilisation du béton est indéniablement l’une de ses signatures. Et la Casa Golf n’échappe pas à ce fil conducteur… Au-delà de l’esthétisme et des propriétés du matériau, le béton apparent, à l’extérieur comme à l’intérieur,  répond ici à un souci d’intégration de la maison dans son environnement.  Presque brutaliste, cette demeure de vacances, dont le terrain assez sauvage est planté d’arbustes, se trouve sur un parcours de golf. Déployée sur trois niveaux, depuis l’extérieur, elle n’en dévoile cependant que deux : le premier, semi-enterré, joue en effet la carte de la discrétion. Chaque étage a été pensé pour accueillir des fonctions propres : la chambre des maîtres, partiellement en porte-à-faux, constitue l’élément le plus élevé ; au centre, un volume tout en longueur abrite les espaces de vie (salon, salle à manger et cuisine) ; au rez-de-chaussée, des chambres et l’entrée occupent le troisième bloc, entouré d’un bandeau vitré aligné avec le sol permettant à la lumière naturelle à pénétrer.

La lumière naturelle, justement, baigne de manière spectaculaire les intérieurs, presque entièrement ouverts sur le paysage et la côte. Tout en conférant l’intimité nécessaire à certains espaces. Et pour se protéger du soleil, ce sont des avancées monolithiques de béton qui ont été utilisées comme des brise-soleil. Plusieurs terrasses en bois de quebracho agissent comme une extension de la maison.

À l’intérieur, la rugosité du béton, choisi pour l’escalier, les sols, les murs et les plafonds est adoucie dans les chambres par des panneaux de bois, sur les murs ou les têtes de lit. Côté décoration et mobilier, place est faite à l’épure, avec une sélection de quelques grands classiques du design, à l’image des chaises DSW et fauteuils LCW signés Eames ou encore de la Coffee Table de Noguchi (Vitra). Même la cuisine affiche une certaine sobriété avec son mobilier noir et son plan de travail en béton.

Avec la Casa Golf, achevée en 2015, Luciano Kruk nous démontre à nouveau la beauté inouïe du matériau béton et sa capacité à faire corps avec la nature.

 

www.lucianokruk.com