Spectaculaire

Parmi les projets d’envergure de l’agence d’architecture sud-africaine SAOTA, la résidence Bellagio à Los Angeles. Une propriété hors norme aux lignes résolument contemporaines dans un secteur prisé surplombant un golf.

Réputée pour ses réalisations époustouflantes de demeures privées à travers le monde, l’agence d’architecture SAOTA, basée à Cape Town en Afrique du Sud, signe un nouveau projet prestigieux : Bellagio. Une résidence de 1 860 m2 sur un terrain de 6 000 m2 à flanc de colline, qui devrait être livrée en 2020, située dans le quartier huppé de Bel Air et surplombant le parcours 18 trous du Bel-Air Country Club. Avec cet emplacement d’exception, l’agence ne pouvait imaginer qu’un projet à la hauteur de l’endroit. Et les premiers dessins en témoignent… « L’expérience d’observer la Stahl House de Pierre Koenig depuis Sunset Boulevard a certainement eu une influence sur ce projet », raconte l’architecte Mark Bullivant, l’un des directeurs de SAOTA. « Pour atteindre la maison, poursuit-il, il convient d’emprunter des routes sinueuses. Aussi, la maison se révèle au premier regard en levant les yeux. » De ce constat, est venue l’idée d’établir des plans horizontaux forts. « Ils s’étendent au-dessus de la colline, et donnent, depuis le bas, une dimension spectaculaire au projet. La topographie est difficile et pour atténuer la forte pente, l’entrée est sur un demi niveau. Une entrée à double volume qui mène aux principales pièces à vivre. » Entre deux plaques horizontales, la chambre principale, elle, semble presque flotter dans les airs et se jeter en avant… Les architectes ont également instauré un dialogue intéressant entre les éléments, en associant la forme rectiligne du bâti avec la sinuosité de la piscine rappelant la colline. « À l’intérieur, les espaces sont répartis entre les zones à vivre pour la famille et celles dédiées aux divertissements, continue l’architecte. La grande pièce principale occupe le centre du niveau de vie et sépare deux jardins extérieurs distincts : le premier est plutôt pour se distraire et profiter du soleil l’après-midi et du coucher du soleil le soir ; le second est recouvert par une grande pelouse voisinant avec le salon familial. » L’autre point remarquable du projet, c’est son ouverture sur l’extérieur. Bellagio bénéficie en effet, partout, d’imposantes parois vitrées, inondant les volumes de lumière naturelle et prolongeant largement les espaces en direction des terrasses et de la piscine. Sans oublier les vues, extraordinaires… La résidence domine le parcours de golf, certes, mais elle jouit également de panoramas plus lointains à couper le souffle sur Century City et même Downtown L.A. !

Visuels : © SAOTA

www.saota.com


   Retrouvez l’article dans notre Artravel n°85 : Cahier de tendances 

Disponible sur notre boutique– 12 € (frais de port compris)

Partager