A kind of magic

À Téhéran, un concept exceptionnel d’hôtel particulier composé de modules pivotants en fonction des saisons et de l’ensoleillement.

Imaginée par le jeune architecte iranien Alireza Taghaboni du studio Next-office, la Sharifi-ha House – dont le nom fait référence aux hôtels particuliers traditionnels iraniens – est une création originale de maison de ville évolutive et modulable. À Téhéran, à cause des fortes variations de température, beaucoup d’habitations ont un salon d’hiver (Zemestan Neshin) et un salon d’été (Taabestan Neshin). Comme souvent en ville, le bâtiment originel avait une façade particulièrement étroite comparée à sa profondeur et sa hauteur. Le projet a donc consisté à apporter à l’édifice une troisième dimension, tout en proposant un système de boîtes qui tournent sur elles-mêmes jusqu’à 90° pour faire évoluer les volumes de la construction et offrir différentes expositions à la lumière selon la période de l’année. L’été, le mode ouvert dévoile de larges terrasses, tandis qu’en configuration fermée, pendant les hivers rudes et neigeux, celles-ci disparaissent totalement sous la structure – la balustrade et le garde-corps sont rétractables – pour offrir une portée minimale au froid et au vent, et conserver la chaleur intérieure dans l’espace vide central. Pour que la lumière soit omniprésente lorsque la façade est fermée, toutes les pièces de la maison sont séparées par un vide central, traversé par un pont avec balustrade. Un véritable défi technologique rendu possible, après de nombreuses études de faisabilité et de modélisation digitale en 3D dynamique sur les vibrations et les risques de déformation, par l’adaptation domotique d’un système de plate-forme inspiré par les mécanismes utilisés dans les changements de plateaux au théâtre ou à l’opéra. Un système ingénieux et très intuitif mis au point par une société allemande spécialisée dans les supports d’exposition pour voiture, qui se révèle très facile d’utilisation, commandé à distance, d’un simple clic sur une télécommande. Au sous-sol, les deux niveaux inférieurs de la Sharifi-ha House, d’une superficie totale de 1 400 m2 répartis sur 7 étages, sont alloués à la convivialité et au bien-être avec un espace de remise en forme avec sauna, double bassin intérieur avec fond en verre pour éclairer la cave, et une fontaine avec sculptures dont l’ombre se reflète dans tout l’intérieur du bâtiment. Si au rez-de-chaussée, les chambres du personnel et le garage sont des pièces fixes, la salle de petit-déjeuner du premier étage, la chambre d’amis au deuxième, le bureau et la salle de jeux avec billard et home cinéma au troisième et les chambres familiales au quatrième étage peuvent toutes être orientées ou changer de formalité selon les désirs de leurs résidents.

 

www.nextoffice.ir