Située en plein cœur du quartier de Oxford Street à Londres, la nouvelle adresse du groupe de restauration Big Mamma ouvre les portes de son Circolo Popolare : une aventure culinaire italienne haute en couleurs qui chante bon le sud de l’Italie.



Il y a des fois où notre métier nous conduit dans des endroits surprenants. Vraiment surprenants. Non pas qu’ils aient radicalement changé la donne. Inventé une nouvelle syntaxe de l’agenda décoratif. Contribué à faire avancer le monde de l’architecture d’intérieur. Non, le propos n’est pas là. Il est de ces endroits qui, sans changer souverainement les choses, ont toutefois réussi à créer une atmosphère que les plus talentueux des architectes, armés de leur génie, de leur virtuosité n’arrivent pas toujours à atteindre, ce graal, consécration de tout un genre : l’atmosphère.

On pourra dire ceci ou cela sur le restaurant Circolo Popolare, mais personne, ou quelques grognards puisqu’il en faut dans les meilleures armées, ne pourra retirer son azur du lieu. Et pour azur j’entends, cette boule festive qui jappe aussi fort que les couleurs brûlantes que l’agence de décoration d’intérieur, Studio Kiki, du Big Mamma Group, a choisi pour l’endroit. C’est l’Italie populaire qui parle. Entre guinguette du samedi soir et mariage dans un village du Sud, le lieu et ses 875 m2 font le choix d’un bouquet de couleurs qui donnent le sourire dès l’entrée.

Pour créer cette ambiance de mille feux, le Studio Kiki a donc pioché dans les images d’Épinal. Celle d’un Palermo de lumière, où les familles font ribote avec bonne chère et vin des vendanges. Et comme c’est en Italie que cela se passe, l’on y a mis des plafonds de glycine et de verdure qui sentent déjà le soleil, mêlées à des guirlandes de fête d’où ne manque plus que le bandonéon de rigueur.

Aux murs, 20 000 bouteilles illuminées de vin et spiritueux donnent l’impression d’une cave à vin de campagne, tandis qu’une large collection d’assiettes anciennes et de verres italiens colorés prennent le relais des guirlandes des plafonds. Des chaises cannées, dans l’esprit des troquets d’antan, des banquettes tapissées de bleu, complètent le tableau d’une salle des fêtes qui sent bon le printemps et les pâtes fraîchement découpées. On s’y perd un peu au départ, tant la vie fourmille ici de mille feux, mais très vite on rejoint la forlane et la table de ses amis.



Une table qui accueille, comme à la maison, des plats familiaux qui jouent les plats réconfortants de grand-maman. Des pizzas et antipastis, de la bouffe de jeunes loups et des gâteaux qui consolent de tous les malheurs. Ça grimpe un peu sur l’échelle des calories, mais il y a des jours comme ça, où l’on aimerait être laissée en paix et faire et ne plus résister aux tentations. Et au Circolo Popolare, c’est ce que l‘on fait de mieux. Des tentations prises la main dans un sac d’intempérance et qui assument pleinement leur délicieuse farce.

Photos: © Jérome Galland © JoannPai © Lateef Okunnu

www.bigmammagroup.com

Partager